Une startup et une école d’ingénieur du territoire engagées pour la cybersécurité de nos institutions

×

Message d'avertissement

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.

La startup Net Guard, Polytech Marseille et la Ville de Marseille ont signé début juin une convention de collaboration pour tester grandeur nature une plateforme pédagogique innovante  visant à renforcer  la protection des systèmes d’information des institutions publiques.  Dans le cadre de ce dispositif, les étudiants de Polytech Marseille tenteront de trouver des failles dans la sécurité des systèmes de la collectivité et de proposer des solutions pour améliorer sa sécurité informatique. A l'automne, l'opération devrait être étendue à l'ensemble du territoire national avec d'autres écoles et universités. Baptisée SafeGouv, cette plateforme est basée sur BugBounty , la solution phare de la startup marseillaise et déployée depuis six mois auprès de ses premiers clients. BugBounty a déjà séduit une cinquantaine d'entreprises, parmi  lesquelles on retrouve notamment Voyages-SNCF, Jaguar Network ou Sanofi. Créée il y a un peu plus d'un an, Net Guard est installée dans la pépinière Marseille Innovation et emploie sept salariés.

Publié le: 
Vendredi, 6 octobre, 2017