Une fenêtre qui piège les sons

×

Message d'avertissement

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.

La fenêtre acoustique de Technal, développée par Gamba Acoustique en collaboration avec le Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique, a reçu la Médaille d'argent de l'innovation au salon Batimat.

Une fenêtre ouverte qui laisse passer l'air, mais pas les sons... C'est le challenge relevé par Gamba Acoustique en partenariat avec l'équipe « Son » du Laboratoire de Mécanique et d'Acoustique (LMA) pour le compte du fabricant Technal. Récompensée au salon Batimat 2015, cette innovation permet de diminuer la pollution sonore des bâtiments, mais aussi de limiter l'utilisation de la climatisation en laissant la fenêtre entreouverte sans être gêné par le bruit de la rue. "Le contrôle actif du bruit est une spécialité du LMA depuis de nombreuses années , explique Philippe Herzog, de l'équipe « Son » du laboratoire. L'approche de Gamba Acoustique sur ce projet était de privilégier un système hybride associant contrôle actif et contrôle passif et cela correspond parfaitement à notre philosophie. Aux matériaux intégrés dans le cadre de fenêtre, notamment des laines minérales qui piègent les sons, nous avons ajouté un dispositif embarqué associant des micros et des haut-parleurs qui permettent à la fenêtre de capter et d'analyser les sons de l'environnement afin d'émettre des ondes inverses annulant la perception du bruit. Chaque fenêtre est indépendante et va agir de manière autonome en fonction des sources et de l'intensité des bruits environnants". Un dispositif efficace qui permet d'abaisser considérablement la perception du bruit.

La mise au point de cette fenêtre acoustique n'a pris que 2 ans, ce qui est particulièrement court. Il est vrai que le LMA peut capitaliser sur sa forte expertise dans le domaine du contrôle actif.

Le laboratoire a notamment travaillé sur de nombreux projets européens comme la limitation du bruit des réacteurs d'avions ou encore la réalisation d'un "barrage acoustique" afin de protéger du bruit la terrasse d'un bâtiment situé sur l'aéroport de Milan, et fut aussi pendant  8 ans le laboratoire du chercheur Christian Carme, fondateur et PDG de la société Technofirst créée en 1990, aujourd’hui leader mondial du contrôle actif du bruit (anti-bruit) et des vibrations.

 

Contact :
Philippe Herzog, Directeur de Recherche, CNRS HDR
herzog@lma.cnrs-mrs.fr

Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique
Technopôle de Château-Gombert
Impasse Nikola Tesla
13013 Marseille

SITE INTERNET LMA

Publié le: 
Mardi, 8 décembre, 2015