CMR partenaire du futur moteur à gaz français

×

Warning message

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.

Partenaire du projet MOGAS, la société CMR (Contrôle Mesure Régulation) participe au développement de moteurs à gaz pour groupes électrogènes destinés aux pays émergents, notamment africains.

Le projet MOGAS porté par la société rhodanienne SAPAIC Industries vise à créer un moteur à gaz performant et peu polluant dans des conditions de chaleur ambiante élevée. Le principal marché visé est celui des groupes électrogènes d'environ 1 MW situés dans les pays émergents, notamment en Afrique. Les 4 autres partenaires de ce projet sont le laboratoire lyonnais IRCELYON, les pme CRMT (69) et HEVATHEC (69) ainsi que l'entreprise marseillaise CMR, installée sur le Technopôle depuis 1994. Celle-ci est notamment chargée de développer un capteur d’analyse de la qualité du gaz carburant : « Dans les pays émergents et notamment en Afrique, les deux problèmes majeurs sont la chaleur et la qualité du gaz, explique Patrice Flot, directeur Technique du Groupe CMR. Nous allons donc développer un capteur qui surveillera la qualité du gaz arrivant au moteur, les informations seront envoyées en temps réel à un petit ordinateur qui modifiera instantanément les paramètres d'injection et d'allumage en fonction de la qualité du gaz ».

CMR va également travailler sur la fiabilisation du système de câblage : « Nous allons fortement simplifier tout le câblage capteur en fournissant des capteurs numériques qui vont permettre de réduire sensiblement la quantité de connecteurs et de câbles ».

Labellisé par le pôle CAPENERGIES, le projet MOGAS est soutenu par le FUI (Fonds Unique Interministériel) à hauteur de 2,225 M€, financement auquel participe Marseille Provence Métropole.

L'assemblage du premier prototype est prévu pour fin 2016 et la commercialisation pour 2020. Les retombées attendues globales du projet sont estimées à quelques 185 M€ sur la période 2021 – 2025. «Les analystes laissent penser que le moteur à gaz va se développer, y compris en Europe, confie Patrice Flot. Par ailleurs, tous les éléments que nous développerons pour MOGAS pourront être proposés à d'autres motoristes et nous prévoyons des retombées sur l'ensemble du business moteur ».

 

Contact : patrice.flot@cmr-group.com

Publié le: 
Tuesday, 8 December, 2015